Le Niger est un pays d’Afrique de l’Ouest situé entre l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad, la Libye, le Mali et le Nigéria.

La Capitale est Niamey.

Les plus importantes ressources naturelles du Niger sont l’or, le fer, le charbon, l’uranium et le pétrole.

Le Niger est divisé en 8 régions : Niamey, Agadez, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillaberi, Zinder, Diffa.

Le territoire du Niger est constitué à 80% du Sahara et du Sahel. Seule une bande au sud du pays est verte. L’accès à l’eau est un problème pour une grande partie de la population même si des châteaux d’eau arrivent petit à petit dans les villes.

Le désert progresse de 200 000 ha chaque année. Depuis 1990, la forêt a perdu un tiers de sa surface et ne couvre plus qu’1% du pays.

Grâce au collectif de régénération naturelle géré par les agriculteurs, la dégradation des terres a été nettement réduite, l’érosion diminuée, la fertilité augmentée et la productivité agricole améliorée de façon spectaculaire.

Les éléphants, les lions et les girafes sont en voie d’extinction en raison de la destruction de la forêt et du braconnage. Le dernier troupeau de girafes en liberté dans toute l’Afrique de l’Ouest évolue près du village de Kouré. D’autre part, dans le fleuve Niger, les hippopotames sont protégés et se multiplient au point de devenir menaçant pour les populations locales.

Plusieurs ethnies cohabitent au Niger :
– Les Haoussas (53,5%), au centre et à l’est du pays
– les Djermas et Songhaïs (19%) à l’ouest
– les Touaregs (10,6%) au nord et nord est
– les Kanouris (4,6%) à l’extrême est
– les Peuls (10,4%) dans tout le pays.
Plus de 85% de la population vit avec moins de 2 euros par jour.
La population nigérienne est composée de 80 à 99% de musulmans sunnites. Le reste se compose de chrétiens ou d’animistes.

Le taux de scolarisation était de seulement 37% en 2001 dont 9,6% sont des filles. L’objectif est d’atteindre 70% en 2012. 89% de la population était analphabète en 2001.